Spread the love
FacebooktwittermailFacebooktwittermail

Rainy day in Saint-Malo, Brittany, French West Coast. Cloudy sky. Sea spray. Soft and salty droplets carried by the wind. Walk by the sea on a rainy day and smell the perfume of the sea. The Ocean breeze.

Sometimes umbrellas are open. Dark or light spots sprinkled in a seascape with grey tones. The black and white come alive; the texture arises and catches the eye. Slowly. The umbrellas swing, quietly, to the rhythm of wandering walkers.

Stormy weather. Sometimes the weather is less clement, the sky changes, the wind rises, dark clouds are running in the sky, walkers hurry to shelter from the rain that arrives, from the wave that splashes, from the sprays that sting. With the high and low tides, the weather changes quickly by the sea, the sun comes back, it illuminates the landscape and the walkers, it warms the colors, it dries everything, and the umbrellas close again immediately.

My umbrella walkers are often alone. Contemplative. Lost in their thoughts. Looking towards the horizon. Immobile or in motion, anchored in a marine landscape that offers every day a new way of looking at it, even in rainy weather. Whether on the beach, in the cobbled streets, on the Sillon, the floor offers a different light to photography. Black and white act as a poetic revealer. It reinforces the effect of loneliness, accentuates the melancholic or meditative atmosphere, tells an unfinished story, a story to be written.

Go out and take pictures on a rainy day. Walk with the rain, or against it, feel the wind, the raindrops, the spray on your face. Observe the sky and the surrounding landscape, slow down and feel.

A walk through the rain and maybe a photo at the end of the road. This is the path that I follow on Instagram with no specific purpose. At random. Black and white photographic peregrinations written with commas and dots. To be continued…

I warmly thank Grryo for letting me share some of my Brittany here with you. Thank you for this beautiful lighting. Let the beautiful part of photography, writing, creation, documentary, art, a visual aside that opens the eyes and heart, congratulations to them. We are Grryo.

Tiphaine, @tiphdiadel, in real life, works in publishing ; on Instagram, walks with a smartphone ; founder of @bnw_bretagne : a photograph and a story, another look on Brittany.

Embruns. Balade en bord de mer, chapitre 2.

Un jour de pluie pluie à Saint-Malo. Ciel chargé. Embruns marins. Gouttelettes douces et salées portées par le vent. Se balader en bord de mer, un jour de pluie et sentir le mélange des fragrances marines. Air marin. Parfois les parapluies sont ouverts. Taches sombres ou claires parsemées dans un paysage marin aux tons gris et délavés. Le noir et blanc s’anime alors, la texture surgit et accroche le regard. En douceur. Les parapluies se balancent, tranquillement, au rythme de la marche des promeneurs.

Temps orageux. Parfois, le temps est moins clément, le ciel change, le vent se lève, des nuages larges et sombres courent dans le ciel, les promeneurs se hâtent alors pour se mettre à l’abri du grain qui arrive, de la vague qui éclabousse, des embruns qui piquent soudain. Avec la marée, la météo change vite en bord de mer, le soleil revient, il illumine les paysages et les promeneurs, il réchauffe les couleurs, il sèche tout alentour, et les parapluies se referment aussitôt.

Mes promeneurs au parapluie sont souvent seuls. Contemplatifs. Perdus dans leurs pensées. Le regard tourné vers l’horizon. Immobiles ou en mouvement, ancrés dans un paysage marin qui offre chaque jour une nouvelle façon de le regarder même par temps de pluie. Que cela soit sur la plage, dans les rues pavées, sur le Sillon, la texture du sol offre un éclairage différent à la photographie. Le noir et blanc agit comme un révélateur poétique. Il renforce l’effet de solitude, accentue l’ambiance mélancolique ou méditative, raconte une histoire inachevée, une histoire à écrire.

Sortir et photographier par un jour de pluie, en bord de mer. Marcher avec la pluie, contre la pluie, au gré de la pluie, c’est sentir le vent, les gouttes fraîches, les embruns sur le visage. Observer le ciel et le paysage alentour, ralentir le ryhtme, sentir.

Une promenade et peut-être au bout du chemin une photo. C’est le sentier que je suis sans but précis. Au hasard. Des pérégrinations photographiques en noir et blanc écrites avec des virgules et des points de suspension. À suivre…

Un immense merci à toute l’équipe de Grryo de m’avoir accueillie une nouvelle fois. Laisser la part belle à la photographie, à l’écrit, à la création, au documentaire, à l’art, une parenthèse visuelle qui ouvre le regard et le cœur, bravo Grryo.

Tiphaine, @tiphdiadel, dans la vie, travaille dans l’édition ; sur Instagram, jse promène avec un smartphone, a créé @bnw_bretagne : une photographie et une histoire, un autre regard sur la Bretagne.

About Author

Grryo Community
Grryo CommunityGuest Contributors

Articles written by contributors for our site.


error: Content is protected !!